vendredi 25 janvier 2019

On a toujours besoin d’un plus petit que soi !



Un long porte-conteneurs s’est immobilisé sur le fleuve hier, comme cela s’est produit souvent au cours des derniers jours, paralysé par les glaces au milieu de la voie maritime du St-Laurent, filant en direction de Montréal.



Continuant à vaquer à mes occupations, je me demandais s’il allait rester devant nos fenêtres aussi longtemps que le bateau précédent (trois jours) quand je l’ai surpris un peu plus tard en train de faire demi-tour. C’est alors que j’ai vu le petit remorqueur qui le poussait, apparemment sans efforts, afin de l’orienter du côté opposé.





En moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, il a réussi à le faire rebrousser chemin, le poussant simplement sur son flanc arrière.




Et le long et certainement lourd cargo, porteur de son impressionnante cargaison, enfin dégagé des glaces, a pu reprendre la route, cette fois en direction de Sorel, grâce à un tout petit remorqueur.







2 commentaires:

  1. Wow tu es bien gentille de nous avoir mis en photos tout cet événement....merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un des souvenirs de cet hiver mémorable où les bateaux se sont pris fréquemment dans les glaces.

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!