lundi 16 mai 2022

Jour 82 - De l’espoir pour l’Ukraine


«Les forces russes tentent de progresser
dans la région stratégique du Donbass, 
dans l’est de l’Ukraine, contrôlée en partie 
par des séparatistes prorusses depuis 2014, 
mais elles rencontrent une opposition 
acharnée des forces de Kiev,
convaincues dimanche de l’emporter. 
La victoire de l’Ukraine 
au concours de l’Eurovision 
a galvanisé le président ukrainien.» 

Agence France-Presse, 
 Le Monde, Le Devoir, 16 mai 2022

dimanche 15 mai 2022

Jour 81 - Optimisme ukrainien, Poutine en situation d’échec ?



Les autorités ukrainiennes ont affiché 
leur optimisme samedi 
dans la guerre contre la Russie, 
annonçant avoir repoussé des offensives 
dans l’Est, alors que la Finlande informait 
officiellement Vladimir Poutine 
de son intention d’adhérer à l’OTAN, 
une « erreur » pour le président russe. 

Isabelle Le Page 
Agence France-Presse, l4 mai 2022

samedi 14 mai 2022

Jour 80 - Cessez-le-feu dans l’impasse



Le ministre américain de la défense Lloyd Austin 
a demandé vendredi dans un appel 
à son homologue russe Sergueï Choïgou 
un cessez-le-feu « immédiat » en Ukraine, 
mais aucun « problème aigu »
 n'a pu être résolu lors de leur échange, 
a annoncé le Pentagone.


Les deux dirigeants ont échangé 
pour la première fois depuis le 18 février, 
quelques jours avant le déclenchement 
du conflit en Ukraine. 
Le Pentagone n'a pas donné plus de détails 
sur la conversation. 

 Christian Duperron, 
 Le Devoir, 13 mai 2022

vendredi 13 mai 2022

Jour 79 - Le déclin de l’empire soviétique

Photo tirée d’un reportage télévisé le 16 avril 2022

Dans une rupture inhabituelle avec la ligne du parti, 
l’ancien ambassadeur chinois en Ukraine, Gao Yusheng,
a admis mardi que la défaite de la Russie 
face à l’ex-république soviétique 
n’était qu’« une question de temps ». 
Invité à une conférence en ligne 
de l’Académie chinoise des sciences 
sociales sous contrôle 
du régime autocratique chinois, 
l’ex-ambassadeur, en poste en Ukraine 
entre 2005 et 2007, 
a également critiqué le projet 
de « renaissance » et la « revitalisation » 
de l’empire soviétique piloté par Vladimir Poutine, 
qui, selon lui, contribue surtout à entretenir 
le « déclin » de la Russie. 
Un déclin soutenu aussi, dit-il, 
par les « erreurs de la clique dirigeante russe 
dans les politiques intérieures et étrangères ». 

 Fabien Deglise, Le Devoir, 13 mai 2022

jeudi 12 mai 2022

Jour 78 - La reconstruction sera longue


L'Ukraine devra « lutter pendant 100 ans » 
contre les conséquences de la guerre actuelle, 
a prévenu mercredi le chancelier allemand
 Olaf Scholz, en faisant un parallèle 
avec celles de la Seconde Guerre mondiale 
dans son pays.

«
 Ceux qui vivent en Allemagne savent 
que les bombes qui sont tombées pendant 
la Deuxième Guerre mondiale 
sont encore découvertes aujourd’hui 
et que les alertes à la bombe continuent. 
L'Ukraine devra donc se préparer 
dès maintenant à lutter 
pendant 100 ans contre 
les conséquences de cette guerre », 
a expliqué M. Scholz 
lors d'une conférence de presse à Berlin. - AFP 

 Rapporté par Christian Duperron
 Le Devoir, 11 mai 2022

mercredi 11 mai 2022

Jour 77 - La propagande russe s'effrite


Lundi matin, alors que l’homme 
fort du Kremlin était sur la place Rouge
 pour célébrer avec faste le jour 
de la victoire de la Russie 
 sur le régime nazi de Hitler en 1945, 
 les téléviseurs connectés à Internet du pays 
se sont mis à diffuser des messages inhabituels 
 dans les grilles de programmation, 
 où chaque case horaire exposait 
 le même message anti-Poutine :
 « Le sang de milliers d’Ukrainiens
 et de centaines d’enfants assassinés 
 est sur vos mains », pouvait-on lire. 
 « La télévision et les autorités mentent.
 Non à la guerre. »

 Fabien Deglise, Le Devoir, 
 11 mai 2022 

mardi 10 mai 2022

Jour 76 - La guerre continue

Une soixantaine de civils qui avaient trouvé refuge dans une école
ont été victimes des bombardements.

Au lendemain de la date symbolique du 9 mai,
il faudra voir si la stratégie militaire de Moscou 
sera modifiée, ou si l’approche du président 
Vladimir Poutine changera 
sur son propre territoire 
au sujet de cette invasion de l’Ukraine.

Le Devoir, le 10 mai 2022