vendredi 11 septembre 2015

À l’aube de la nuit


« Les soleils couchants 
Revêtent les champs, 
Les canaux, la ville entière, 
D'hyacinthe et d'or ; 
Le monde s’endort 
Dans une chaude lumière. »

extrait de L’invitation au voyage

Charles Baudelaire 
poète français 
1821-1867 

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Bonjour Jo,
      Merci à toi d’être passée par ici !

      Supprimer
  2. Quel talent tu as pour la photographie, je n'en revient jamais
    de voir comment tu as l'oeil pour capter de beaux moments
    comme celui de ce matin.

    Une très belle citation aussi j'aime beaucoup Baudelaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Puce,
      Tu sais, je me répète, c’est facile d’appuyer sur le bouton
      quand on a un tel spectacle devant les yeux.
      De plus, il change continuellement,
      j’ai dû prendre une dizaine de clichés.
      Pas toujours facile de choisir, mais
      celui là me semblait le plus adéquat pour illustrer
      la belle phrase de Baudelaire.
      Mon appareil Canon te remercie!
      :-)

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!