jeudi 11 septembre 2014

La fin de l'été




« Rappelons-nous nos beaux jours, les jours où nous étions gais,
où nous étions plusieurs, où le soleil brillait,
où les oiseaux cachés chantaient après la pluie,
les jours où nous nous étions promenés dans le jardin ;
le sable des allées était mouillé,
les corolles des roses étaient tombées dans les plates-bandes,
l'air embaumait.
Pourquoi n'avons-nous pas assez senti notre bonheur
quand il nous a passé par les mains ?
Il eût fallu, ces jours-là, ne penser qu'à le goûter
et savourer longuement chaque minute,
afin qu'elle s'écoulât plus lente ;
il y a même des jours qui ont passé comme d'autres,
et dont je me ressouviens délicieusement. »

Gustave Flaubert
écrivain français
1821- 1880
Novembre 


Je vous invite à prendre le temps de lire le beau texte de Pascal  Henrard qui commence ainsi:


« Se rappeler du 11 septembre comme d'un moment où le soleil était plus fort que la poussière, où derrière la violence aveugle surgissait la lumière, où tout à coup la somme des individualistes devenait pure générosité désintéressée. […]»


2 commentaires:

  1. Se souvenir en cette journée triste et pluvieuse du 11 septembre où tant de vie
    détruite pour rien, où la haine d'une cellule de religieux fanatique a décidé de
    faire une bêtise. Où plusieurs personnes sont devenus veuves, veufs, orphelins,
    quelle tristesse. Malheureusement personne n'est plus à l'abri de ce genre de
    revendications. Les guerres de religion semblent à la mode ces temps-ci et nous
    ici, on se laisse envahir par ces guerilleros.

    Mais, nous devons aussi avoir une bonne pensée pour tous ces gens qui ont
    péris mais aussi pour les héros qui ont tenté de venir en aide du mieux qu'ils
    pouvaient au péril de leur vie. C'est pourquoi j'ai toujours une pensée pour eux:
    pompiers, policiers, bénévoles, etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Puce,
      Ce fut la fin d'un été où nous pensions que le géant américain était invincible
      et qu'il pouvait triompher de tout. Ce désenchantement s'est fait au détriment d'un nombre
      effarant d'innocentes victimes.
      Treize ans plus tard, une déclaration de guerre vient d'être lancée contre le fanatisme religieux.
      Ne nous reste qu'à souhaiter que la lutte soit brève et victorieuse !

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!